Campagne de sensibilisation sur les dangers du monoxyde de carbone



Le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité par intoxication en France. Chaque année, environ 4 000 personnes en sont victimes et une centaine de personnes en décèdent. Pendant l’hiver 2020-2021, 84 épisodes d’intoxication au CO ont été recensés en région Grand Est, exposant 228 personnes. Deux personnes sont décédées.

Le monoxyde de carbone peut toucher tout le monde. En effet, il est dû à une mauvaise combustion au sein d'un appareil de chauffage ou de cuisson (chaudière, chauffe-eau, chauffage d'appoint mobile, cheminée, cuisinière, brasero, groupe électrogène à moteur thermique, etc). Si la plupart du temps les intoxications ont lieu au domicile (85%), elles surviennent également dans les établissements accueillant du public, les lieux de culte et dans les milieux professionnels.


Comment réduire les risques d’intoxication au monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique indétectable, puisqu’il est invisible, inodore et non irritant.Une intoxication importante peut induire un coma ou un décès.

Les appareils utilisant des combustibles (gaz naturel, bois, butane, propane, essence, pétrole, etc) destinés à produire de la chaleur ou de la lumière peuvent produire du monoxyde de carbone. Il est donc primordial d’adopter les bons gestes afin d’éviter ce risque qui peut concerner tout le monde.


Pour réduire les risques d’intoxication, il faut adopter les bons gestes :

  • faire vérifier et entretien les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié avant chaque hiver ;

  • aérer son logement au moins 10 minutes par jour ;

  • maintenir les systèmes de ventilation en bon état et ne pas obstruer les entrées et sorties d’air ;

  • ne pas faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ;

  • placer les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ;

  • ne pas utiliser pour le chauffage des appareils non destinés à cet usage (cuisines, barbecue, etc).


Que faire en cas d’intoxication ?

Les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone peuvent être les suivants : maux de tête, fatigue, nausées. En cas d’intoxication ou de suspicion d’intoxication, il faut agir rapidement en :

  • aérant les pièces ;

  • arrêtant les appareils à combustion

  • évacuant les lieux ;

  • appelant les secours (15, 18, 112, ou 114 pour les personnes malentendantes).


Vous trouverez ici un document d'informations sur les dangers du monoxyde de carbone.


L'Agence Régionale de la Santé du Grand Est a également développé plusieurs outils pour mieux prévenir et lutter contre les intoxications provoquées par le monoxyde de carbone :

- une application ludique sur le site www.stopmonox.com avec un quiz

- et un jeu de carte à télécharger


N'hésitez pas à consulter toutes ces ressources pour vous familiariser avec les dangers de ce gaz on ne peut plus dangereux et sournois.



#campagne #dangers #monoxydedecarbone #CO

45 vues
À l'affiche
Publications récentes
Archives