Un soldat de feu au coeur des incendies dans la Sud de la France


C’est un rêve d’enfant que Pascal LÉONARD vient de réaliser. Le caporal-chef du centre d’intervention de Saint-Jean-Rohrbach revient tout juste du Sud-Est de la France où il a été combattre les violents incendies de forêts.

Sapeur-pompier depuis 27 ans et titulaire de la formation Équipier Feux de Forêts (FDF1), Pascal LÉONARD a profité de ses congés d’été annuels pour se porter volontaire, pour la première fois, pour ce type de mission au sein du Groupe d’Intervention Feux de Forêts (GIFF) de la Moselle.

L’appel ne s’est pas fait attendre très longtemps puisqu’il a pris le départ de Metz le vendredi 18 août, accompagné de 25 autres sapeurs-pompiers venus de tout le département. Ils se sont rendus en bus à Brignoles, dans le Var, pour y relever leurs camarades arrivés une semaine plus tôt.

Basés, en pré-alerte, dans les locaux de l’Unité d'Instruction et d'Intervention de la Sécurité Civile (UIISC) n°7, les 4 Camions Citerne Feux de Forêts Moyen (CCFM) de 4000 litres chacun et le véhicule de commandement des pompiers mosellans ont été engagés dès le samedi après-midi sur une reprise de feu à Barjot (83). Mais ils sont surtout intervenus, ce même jour en début de soirée, sur un violent incendie sur la commune de Puyloubier, dans les Bouches-du-Rhône. Là-bas les flammes ont ravagé 50 Ha de résineux et de garigue. Les soldats du feu ont lutté d’arrache-pied de 21h30 jusqu’au lendemain 17h, d’autant que le mistral attisait l’incendie et qu’ils n’ont pas pu compter sur l’appui des canadairs durant la nuit puisque ceux-ci ne volent plus à partir de 20