Le pigeonnier contraceptif communal validé par la LPO



Pierre SCHWARTZ, adjoint au maire et instigateur du projet de pigeonnier contraceptif mis en place au niveau du clocher de l’église Saint-Jean-Baptiste, a récemment accueilli Alain TRINKWELL, membre du conseil d’administration de la ligue protectrice des oiseaux (LPO) de la Moselle.

Le but de cette visite était de présenter la solution mise en place par la municipalité pour réduire la population de pigeons, de manière naturelle.


Rendez-vous a donc été donné au niveau de l’église saint-jean-rohrbachoise pour grimper au second étage du clocher. C’est à ce niveau que Pierre SCHWARTZ, aidé de Fabien VILHEM, employé communal, a mis en place un ingénieux système pour piéger les volatiles.

Dans une des vitres de l’édifice, l’élu a remplacé un carreau de verre par une trappe avec un clapet anti-retour qui permet aux pigeons d’entrer mais qui les empêche de ressortir. Les oiseaux ainsi piégés sont nourris, et des nichoirs réalisés à partir d’anciennes boîtes aux lettres leur permettent d’y pondre leurs œufs.

Lorsqu'une trentaine de volatiles aura été emprisonnée dans le clocher, la trappe d'entrée sera refermée pour laisser les pensionnaires s'accoupler tranquillement et réaliser une première couvée.