Le pigeonnier contraceptif communal validé par la LPO



Pierre SCHWARTZ, adjoint au maire et instigateur du projet de pigeonnier contraceptif mis en place au niveau du clocher de l’église Saint-Jean-Baptiste, a récemment accueilli Alain TRINKWELL, membre du conseil d’administration de la ligue protectrice des oiseaux (LPO) de la Moselle.

Le but de cette visite était de présenter la solution mise en place par la municipalité pour réduire la population de pigeons, de manière naturelle.


Rendez-vous a donc été donné au niveau de l’église saint-jean-rohrbachoise pour grimper au second étage du clocher. C’est à ce niveau que Pierre SCHWARTZ, aidé de Fabien VILHEM, employé communal, a mis en place un ingénieux système pour piéger les volatiles.

Dans une des vitres de l’édifice, l’élu a remplacé un carreau de verre par une trappe avec un clapet anti-retour qui permet aux pigeons d’entrer mais qui les empêche de ressortir. Les oiseaux ainsi piégés sont nourris, et des nichoirs réalisés à partir d’anciennes boîtes aux lettres leur permettent d’y pondre leurs œufs.

Lorsqu'une trentaine de volatiles aura été emprisonnée dans le clocher, la trappe d'entrée sera refermée pour laisser les pensionnaires s'accoupler tranquillement et réaliser une première couvée.

Après une période d’isolement de quelques semaines, les pigeons et leur progéniture seront relâchés avec pour objectif qu’ils reviennent en ces lieux connus et qu’ils y amènent toute la colonie pour pondre. Viendra alors le temps de la stérilisation : les œufs seront secoués après chaque ponte de sorte que la population des oiseaux diminue au fil du temps, par non-renouvellement de ses membres.


Le représentant de la LPO a approuvé la solution mise en place par la municipalité saint-jean-rohrbachoise et a salué l’initiative, première du genre à sa connaissance en Moselle Est.


Il faut croire que cette stratégie a de quoi faire des émules puisqu’un représentant d’un collectif de communes de l’Oise a pris contact récemment avec la mairie de Saint-Jean-Rohrbach après avoir découvert un article présentant cette technique sur le site internet de la commune mosellane.

Solution naturelle sur le long court, les premiers résultats ne devraient pas intervenir avant 3 ou 4 années.



Rendez-vous avait été donné au pied du clocher entre les membres de la collectivité

et le représentant de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO).


Le piège à pigeons se situe au.niveau de la vitre du clocher côté sud-ouest (vers Diffembach-lès-Hellimer)


Pierre SCHWARTZ, présente le système qu'il a mis au point.


Ce dispositif permet aux pigeons d'entrer mais les empêche de ressortir.


Une vingtaine de pigeons est actuellement piégée.


De gauche à droite : Pierre SCHWARTZ, Fabien VILHEM, Alain TRINKWELL.


D'anciennes boîtes aux lettres ont été recyclées en nichoirs.


Des protections ont été mises en place pour protéger le mobilier et le sol des fiantes des oiseaux.


Les oiseaux seront libérés dans quelques semaines et la phase de stérilisation pourra alors débuter.



#pigeons #contraceptif #pigeonnier #eglise

124 vues
À l'affiche
Publications récentes
Archives
Accueil   |   Liens   |   Contact    |   Mentions légales
© Copyright : le clic droit n'est pas autorisé
Mairie de Saint-Jean-Rohrbach - 24, rue nationale - 57510 SAINT-JEAN-ROHRBACH
03 87 09 43 46
03 87 02 63 40
les mardis et jeudis de 17h à 19h