top of page

Arrêté préfectoral grippe aviaire



Depuis le 27 janvier 2023, le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène circule activement dans les populations de mouettes rieuses en Moselle et dans les départements limitrophes.

Cette circulation n’étant plus circonscrite à un périmètre restreint, le préfet de la Moselle a décidé de prendre un arrêté, ce mercredi 8 février, plaçant toute la Moselle en zone de contrôle temporaire vis-à-vis de cette maladie animale.

Ainsi, dans toutes les communes, les mesures destinées à protéger les élevages de volailles et d’oiseaux captifs sont-elles obligatoires. Les oiseaux domestiques doivent être mis à l’abri de tout contact avec la faune sauvage, faire l’objet d’une surveillance attentive et des analyses de laboratoire effectuées en cas de mortalité. L’utilisation d’appelants au gibier d’eau et les lâchers de gibier à plumes sont réglementés.

Une mesure similaire a été prise en Meurthe-et-Moselle, après concertation entre les deux préfectures


La préfecture de la Moselle rappelle qu’il est interdit, en tout temps et en tous lieux, de ramasser des oiseaux sauvages vivants ou morts et de les transporter. Il existe en effet d’importants risques de blessures pour les personnes ou les oiseaux manipulés. Ces animaux peuvent aussi être porteurs de maladies comme l’influenza aviaire, très contagieuse entre oiseaux. Enfin beaucoup d’espèces sont protégées ; le fait de les manipuler ou de les transporter constitue une infraction à la loi.

Les oiseaux morts ou malades doivent être signalés en mairie pour permettre aux services de l’État d’intervenir.



46 vues

コメント


À l'affiche
Publications récentes
Archives
bottom of page