Roland Drui se classe 4e aux championnats de France d'obéissance canine



Il suffit de passer quelques instants avec Roland Drui pour découvrir qu’on a affaire à un passionné des chiens. Et quand on allie passion et compétition, les résultats sont souvent au rendez-vous.

Il faut dire que depuis plus de 40 ans, le saint-jean-rohbachois a toujours été accompagné d’un animal à 4 pattes. Tantôt par un boxer, tantôt par un dogue de Bordeaux, ou encore par un fox-terrier. Depuis une dizaine d’années, Roland et son épouse Hélène ont jeté leur dévolu sur les airedale terriers (un rapide raccourci pourrait faire dire qu’il s’agit de fox-terriers géants). Ils en possèdent 2.

Membre de longue date du Training Club Canin (T.C.C) de Francaltroff, c’est depuis qu’il est à la retraite que Roland Drui s’est investi pleinement dans la compétition. Tout d’abord, pendant 6 ans, dans l’agility, discipline dans laquelle le chien évolue sur un parcours d’obstacles sous la conduite de son maître, dans un temps chronométré. Mais avec l’âge Roland Drui a bien compris qu’il ne pourrait rivaliser avec les plus jeunes et s’est tourné, il y a 6 ans, vers l’obéissance. Dans cette discipline le chien doit montrer sa disponibilité, son enthousiasme, sa souplesse à obéir aux commandements de son maître, et sa rapidité dans l’exécution.

Ayant débuté avec Apolline Fischnerman’s, il est dorénavant accompagné de X’Lys vom roten Milan, une femelle airedale terrier de 2 ans et demi. Si la chienne est assez jeune, elle a déjà montré d